Comment bien organiser une séance de coaching ?

Publié le
12/23/2021
éCRIT PAR
Charlotte Michelin
CatégorIE
Travailler autrement

Charlotte Michelin

Coach de carrière

Pour réussir une séance de coaching tout passe par l’organisation. En effet, il est primordial de bien organiser sa séance de coaching pour mettre à l’aise le coaché, cerner sa demande, ses motivations et instaurer une relation de confiance. La première séance de coaching est déterminante, alors comment bien se préparer ? Voici les étapes clés pour réussir à coup sûr sa séance de coaching.

Définir l’objectif de la séance de coaching

Le coaching est un accompagnement sur mesure qui permet à une personne ou un petit groupe d’atteindre un objectif ou de surmonter une difficulté. Le rôle du coach est alors de conduire son client, le coaché, vers son objectif sans pour autant décider à sa place. Pour y parvenir, et avant de se lancer dans le processus de coaching, il est nécessaire de bien définir l’objectif de la séance.

Grâce à un questionnement pertinent, le coach peut identifier un objectif général d'accompagnement en partant de la situation problématique à l’origine de la demande du coaché.

Définition des objectifs de coaching - Crédit photo : Jason Goodman

Les objectifs lors d’un coaching individuel ou professionnel peuvent être variés et couvrir de nombreux domaines :

● Changer de métier,

● Gagner en confiance et en estime de soi,

● Améliorer la relation avec son conjoint,

● Avoir un meilleur équilibre en vie privée et vie professionnelle,

● Apprendre à mieux communiquer,

● Mieux gérer les conflits au travail,

● Apprendre à mieux gérer son stress, etc.

C’est cet objectif défini lors de la première séance de coaching qui servira de fil conducteur tout au long du processus de coaching et permettra au coach de structurer les séances de coaching. Il est donc indispensable de réussir la première séance de coaching, pour établir un lien de confiance solide avec le coaché et pour identifier le fil rouge de l’accompagnement qui conduira au but à atteindre.

Réussir la séance exploratrice

La première séance d’un processus de coaching est appelée séance exploratrice ou séance de coaching exploratoire. C’est le premier contact entre le coach et le coaché. Une étape primordiale pour poser les bases d’une relation de confiance réciproque. Cette première rencontre permet de faire connaissance et de mettre en place un plan d’actions. Pour réussir cette première séance de coaching, il est important d’y accorder du temps et de respecter les trois étapes clés.

Cerner la demande et les motivations du coaché

Lors de la première séance de coaching, le coach cherche à cerner la demande et les motivations du coaché.

Pour cela, le coach s'appuie généralement sur des questions ouvertes. Il utilise le questionnement mais aussi l'écoute active et la reformulation. Ces méthodes offrent un cadre de liberté et permettent au coaché de s’exprimer facilement. Le coach cherche alors à comprendre les éléments qui ont motivé son client à prendre contact avec lui.

Cette première étape de la séance exploratrice est la clé de la réussite du processus de coaching. Il permet au coach de comprendre les attentes de son client, et au coaché de se sentir suffisamment en confiance pour se projeter et s’impliquer dans le processus de coaching.

Feuille de route du coaching - Crédit photo : Alex Green

Définir la feuille de route du coaching

Une fois l’objectif à atteindre bien défini, il est temps pour le coach de construire la feuille de route du coaching. Pour cela, le coach détaille les actions que la personne accompagnée doit accomplir pour atteindre son but.

Lors de cette seconde partie de la première séance de coaching, le coach va mettre en place et partager avec le coaché son plan d’actions. C’est cet outil qui servira ensuite de ligne directrice au coach pour structurer les séances de coaching à venir.  

Le coach propose alors un cycle de coaching personnalisé en convenant avec son client des modalités pratiques. Il revient sur le rythme, la fréquence et la durée des séances mais aussi sur le lieu, les horaires et les honoraires. Tous ces sujets doivent être abordés avant la fin de la première séance afin de ne laisser aucune zone d’ombre qui pourrait nuire à la relation avec le coaché.

Instaurer une relation de confiance pendant le coaching

La base pour réussir une séance de coaching est d’instaurer une relation de confiance. La première rencontre entre le coach et son client est souvent une expérience forte et riche en émotions. Une fois le coaché mis en confiance, ce dernier se sent suffisamment à l’aise pour partager tous les renseignements nécessaires à la résolution de ses problèmes.

Pour y parvenir, le coach doit avant tout faire preuve d’empathie. Il est indispensable que le coach soit exempt de tout jugement lors de cette première séance de coaching et soit en mesure d’offrir sa meilleure écoute. Enfin, il est capital que le coach soit totalement concentré sur les besoins de son client et non sur ses propres intérêts. Car la confiance n’est pas un acquis, elle se construit avec le temps et se renforce tout au long du processus de coaching.

Les étapes d'une séance de coaching - Crédit photo : Jason Goodman

Les grandes étapes d’une séance de coaching type

Une fois la feuille de route établie, le coach peut alors organiser les séances de coaching à venir en s’appuyant sur les grandes étapes d’une séance de coaching type :

Retour sur les mises en action depuis la séance précédente : le coach écoute ce que le coaché a mis en action.

Sujet du jour : celui-ci se définit en fonction de l’avancement du coaché. Le coach prend en considération les points positifs et les éventuels échecs afin de mettre au point une nouvelle stratégie ou de continuer dans la même direction.

Récapitulatif de la séance de coaching : pour terminer la séance, le coach revient sur ce qui a été dit, définit le prochain plan d’action et revient sur le calendrier des séances.

Préparer une séance de coaching est indispensable, mais il faut garder en tête qu’il peut toujours y avoir des obstacles inopinés qui viennent perturber la séance. Il se peut que le coaché soit moins motivé ou que la situation évolue différemment. Le rôle du coach est alors de savoir faire preuve d’une grande capacité d'adaptation et savoir sortir du cadre qu’il avait méticuleusement préparé.

Conclusion

Pour organiser une séance de coaching, la règle d’or est de se préparer.

1/ Prendre le temps pour réussir sa séance exploratoire de coaching.

2/ Définir la feuille de route du processus de coaching.

3/ Organiser les futures séances de coaching.

4/ Instaurer et préserver un climat de confiance tout au long du coaching.

C’est une fois la confiance établie et le cadre des séances de coaching défini que le coach est à l’aise pour accompagner son client vers l’atteinte de son objectif.

Thanks for joining our newsletter
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles qui pourraient vous plaire..
Voir tous les articles