Quels sont les icebreakers à utiliser à distance ?

Publié le
12/23/2021
éCRIT PAR
Charlotte Michelin
CatégorIE
Productivité

Charlotte Michelin

Coach de carrière

Quels sont les icebreakers à utiliser à distance ?

Le début d'une séance de coaching ou de formation peut être un vrai challenge. Effectivement, surtout lors d'un premier rendez-vous, les coachés et les apprenants ne sont pas forcément à l'aise. Vous devez donc utiliser des outils afin de “casser la glace” et de créer un cadre de confiance. C'est pour cela qu’on les appelle des icebreakers. Le fait de casser la glace est d'autant plus important à distance, car il n'y a pas de contact physique. De plus, les participants peuvent être plus timides pour partager leurs idées.Alors, quels sont les icebreakers à utiliser à distance ?Dans une première partie, nous verrons les jeux à utiliser lors d'une séance individuelle, puis dans une deuxième partie, nous verrons ceux à utiliser dans une session collective.

Lors d’une séance individuelle

Pour commencer, faisons le tour des icebreakers à utiliser lors d'une séance individuelle. Retenez bien, coachs et formateurs, que vous devez également jouer à ces jeux afin que le participant puisse se retrouver dans un climat de confiance et d'égalité.

Pour prendre la température

Le fait de prendre la température au début d'un rendez-vous est important. En effet, vous pourrez savoir dans quel état d'esprit est votre client, afin de vous adapter plus facilement à son humeur, voire, détecter immédiatement une personnalité difficile.

Tout d'abord, dans le but de mesurer le niveau d'énergie de votre client, vous pouvez prendre sa météo du jour. Demandez-lui le temps qu'il fait chez lui, c’est-à-dire, comment se sent-il dans son esprit. A titre d’exemples, il peut vous répondre par nuageux, ensoleillé, brumeux, etc... Il peut aussi utiliser une attitude corporelle, comme par exemple “fatigué”, ou même dessiner sa météo. Le client peut également apporter une explication à sa réponse, mais cela n'est pas obligatoire. Dans cette optique, vous pourrez adapter votre rythme au sien, afin qu'il puisse retenir les points principaux.

De plus, vous pouvez utiliser la photolangage ou le gif. Dans cette même idée, le but est d'utiliser une photo ou un gif afin d'illustrer votre énergie et votre état d'esprit. Vous pouvez utiliser une photo personnelle ou une photo prise sur Internet. Le gif possède une dimension plus amusante. Pour ce jeu, le client et vous, devez expliquer votre choix.

Pour terminer sur la prise de température, vous pouvez mettre en place la “minute du bonheur”. Le but est de raconter un fait, une anecdote, qui vous a fait sourire et même rigoler la veille ou plus tôt dans la journée.

Crédit photo : Pixabay

Pour apprendre à se connaître

Prendre la température c'est bien, mais il faut apprendre à se connaître, surtout lors du premier rendez-vous. Grâce à cette méthode, votre client sera plus confiant et se dévoilera davantage. Les outils suivants sont très faciles à mettre en place, avec peu de préparation.

Pour commencer, il y a le “je te présente”. Le but est de présenter un objet ou un animal qu'il y a près de vous. À titre d'exemples, vous pouvez présenter votre chat ou une figurine qu'il y a sur votre bureau. Vous pouvez donner environ cinq informations : son nom, son histoire, son âge et toutes les anecdotes que vous avez à propos de lui. C’est valable pour l’objet, le but est simplement de partager un souvenir et de créer de l'interaction.

Un jeu encore très simple : le “montre-moi”. Demandez à votre client de prendre une photo avec son téléphone ou sa webcam et de le partager sur le chat. Cela peut être n'importe quoi :

  • L’endroit où il se trouve
  • Un vêtement qu'il porte
  • La vue qu'il a de son espace de travail
  • Un livre posé sur son bureau.

Certes, cela peut paraître intrusif, mais c'est grâce à l'environnement d'une personne que l'on peut apprendre à la connaître.

Afin d'en apprendre davantage sur votre client, vous pouvez utiliser le portrait chinois. Il permettra à vous et à votre client, de vous présenter de façon créative et ludique. Pour organiser le jeu, posez quelques questions : si vous étiez un animal, un chanteur, un livre, un pays, etc … Votre client devra répondre à chaque question avec la formulation suivante : “si j'étais un animal, je serais...”

Pour finir, lorsque vous comptez revoir de manière régulière un client, vous pouvez mettre en place la wish-list. Sur une slide, demandez à votre client de noter tout ce qu'il souhaite entreprendre et faire durant la période des rendez-vous. A titre d'exemple, si vous coachez un client sur plusieurs semaines et que vous avec une visioconférence une fois par semaine, mettez au point un espace où vous pourrez écrire tous les deux :

  • Ce que vous vous engagez de faire
  • Ce que vous essayerez de faire
  • Ce que vous voudrez faire même si vous savez que ce ne sera pas fait

De ce fait, au prochain rendez-vous, vous pourrez tous les deux faire un point sur vos avancées personnelles. Il sera possible de poser des questions, d’encourager votre client et d’évoquer des astuces. Cela pourra introduire facilement votre thématique du jour.

Vous l’aurez compris, les icebreakers sont également importants lors des séances individuelles.

Crédit photo : Andrea Piacquadio

Lors d’une séance collective

Les icebreakers sont également utiles pour les sessions de groupe, afin que tous puissent faire connaissance les uns avec les autres. Vous pouvez très bien utiliser les icebreakers des sessions individuelles dans une session collective. Seulement, attention d’avoir un groupe restreint pour faciliter l’organisation (environ 3 à 8 personnes idéalement).

Apprendre à se connaître individuellement

Commençons par des jeux qui ont pour but d'apprendre à se connaître individuellement. Tout d'abord, le “Tag Yourself” nécessite un peu de préparation. Avant la séance, vous devez préparer une ou deux slides composées d'images et de gifs, qui représentent des traits de caractères ou des humeurs. Vous pouvez également y ajouter des légendes, afin que vos participants puissent mieux comprendre. Au début de votre visioconférence, donner l'accès aux slides à vos clients, pour qu'ils puissent choisir l'image qui leur correspond le plus. Puis, invitez-les à expliquer leur choix. Vous pouvez utiliser des images connues pour plus d’humour. À titre d'exemple, vous pouvez lier le Tag Yourself à votre thématique du jour : Quel travailleur êtes-vous ? Comment réagissez vous lors d'une situation stressante ?

Le jeu suivant nécessite plus de préparation de votre part. Cependant, lors d'un premier rendez-vous, il sera compliqué de le mettre en place. C’est le “qui est qui”. En amont de votre visioconférence, contactez les participants afin de leur demander de partager une anecdote ou des affirmations. Le but pour vos participants est de deviner à qui appartient cette information. Ce jeu est plus consacré à des petits groupes (question de facilité). Vous pouvez utiliser un tableau Trello pour faire sous forme de classement par exemple ou encore un Kahoot pour faire un quiz.

Pour terminer, ce jeu est consacré aux fans de musique. Demandez à vos clients de partager une chanson : soit de son choix, soit sur une thématique précise (qui vous rend heureux, qui vous motivent, qui vous rend nostalgique). Ensuite, créez une playlist avec toutes les musiques récoltées et partagez-leur. Découvrir le style musical d'une personne peut vous en apprendre beaucoup sur elle. De plus, vos participants découvriront sûrement de nouvelles musiques !

Apprendre à se connaître en équipe

Vous pouvez également créer des jeux, afin que vos clients puissent se découvrir en équipe. Tout d'abord avec la poésie. Ce jeu est très créatif. En partageant un document, invitez vos clients a proposer une à trois phrases chacun. Vous pouvez utiliser votre thématique du jour : “Le travail d'équipe m'enchante car…” Laisser les participants compléter le document puis lisez le poème. Ils doivent réfléchir à construire un poème ensemble, afin de lui donner du sens. Cela prouve donc les pouvoirs de l**'intelligence collective**.

Il est également possible de remasteriser les icebreakers utilisés en présentiel. C'est le cas pour “la présentation du voisin”. Donnez un ordre précis à vos clients, afin qu'ils puissent présenter la personne suivante. Ensuite, créez des sous-groupes pour qu'ils puissent faire connaissance pendant 5 à 10 min. Retenez que parfois, il faut aider à lancer les questions : un trait de caractère, pourquoi la personne est là aujourd'hui, une qualité, une passion… Cet exercice sert réellement à briser la glace grâce à des échanges individuels et améliore donc l’écoute active. Dans cette même idée, demandez au groupe de se trouver un point commun. Cela est plus facile lorsque le groupe est petit. La cohésion du groupe est donc renforcée et le sentiment d'appartenance également.

Pour terminer avec les jeux de groupe, vous pouvez utiliser l'énigme, afin d'améliorer le travail d’équipe. Présentez une courte énigme ou devinette au début de votre séance et laissez vos clients trouver la réponse collectivement. A titre d'exemples, vous pouvez poser :

  • “Je me brise lorsque l’on me nomme.”
  • “Quelle différence y a-t-il entre un marteau, un pull et la semaine ?”
  • “J’ai 192 poule. Poule ne prend pas de “s”, pourquoi ?”

Vous l’aurez compris, les icebreakers sont indispensables pour créer une cohésion de groupe.

Crédit photo : Fauxels

Conclusion

Les icebreakers peuvent être facilement mis en place, mais cela devient un challenge pour ne laisser personne de côté. Votre rôle est de veiller à ce que tout le monde soit inclus au groupe, en faisant preuve de bienveillance et de patience.

Vous pouvez tout aussi bien créer des jeux pour des rendez-vous :

  • Individuels, en apprenant à se connaître mutuellement.
  • Collectifs, en apprenant à se connaître en équipe.

Rejoignez la communauté de coachs-formateurs certifiés sur master-coach.fr et animez vos réunions avec des icebreakers de qualité !

Thanks for joining our newsletter
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles qui pourraient vous plaire..
Voir tous les articles